01 avril 2008

Les Oscars 2008 sont tombés... La déception aussi!

Une soirée largement relayée dans la presse, il faut dire que l'hexagone était en bonne position: 48 ans après Simone Signoret une française est repartie avec la statuette de meilleure actrice. Bravo Marion, bien sûr, mais que cela ne nous fasse pas oublier le reste... Les autres...

Voilà donc un palmarès qui récompense la France dans son bio-pic. Il faut dire que le rôle de la môme Piaf était par définition un rôle "à Oscars". Biographie, transformation physique, le tout dans une reconstitution historique (mais pas trop lointaine), les américains adorent...

Ils aiment aussi les "déjantés sages". No Country For Old Men en est la preuve, s'il en fallait encore une. Le western des frères Coen est une réussite, plus proche de Fargo que de leurs dernières comédies. Du noir avec de l'humour, du cynisme, et une bonne dose d'adrénaline. C'est parfait. Et c'est une razzia parfaite que les deux frères, calmes et cool, ont réalisée à Los Angeles. Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure adaptation et meilleur second rôle pour Javier Bardem, voilà qui fait plaisir...

Meilleur acteur, Daniel Day Lewis. Il est parfait, c'est vrai. Impeccable, et on aurait eu du mal à choisir entre lui, Viggo Mortensen et Johnny Depp pour la statuette. Mais là, quand même... La razzia de "No country" fait que pas une récompense ne va aux Promesse de l'Ombre de Cronenberg, alors que bon, et que Sweeney Todd se retrouve avec l'oscar des meilleurs décors.

Trépignons ensemble!

Il faut dire que ces deux là sont beaucoup moins "commerciaux", et que l'académie est un jury de professionnels de la profession. Ils ont du se dire que les récompenses aux frères Coen les exonéraient de reconnaître dans deux autres films tout aussi bons et tout aussi peu "évidents" à défendre auprès du public, les chefs d'oeuvre qu'ils sont. Petite déception aussi pour Persépolis, revenu bredouille des States.

Enfin il paraît qu'aujourd'hui les Oscars et autres Césars ne veulent rien dire...Il est vrai que ça ne nous empêchera pas de continuer à aimer Sweeney Todd, la Vengeance dans la peau et Les Promesses de l'Ombre... Il est vrai aussi que nous savions que Marion Cotillard avait du talent avant qu'elle n'aligne sur sa cheminée Golden Globe, BAFTA, César et Oscar...

Le palmarès complet:

Films

Meilleur film : No Country for Old Men

Meilleur film d'animation : Ratatouille

Meilleur court-métrage : Le Mozart des Pickpockets

Meilleur court-métrage d'animation : Peter & the Wolf

Meilleur film étranger : Les Faussaires

Meilleur documentaire : Freeheld

Acteurs

Meilleur acteur : Daniel Day Lewis pour There will be Blood

Meilleure actrice : Marion Cotillard pour La Môme

Meilleur second rôle masculin : Javier Bardem pour son rôle de psychopathe dans le film No Country for Old Men

Meilleur second rôle féminin : Tilda Swinton pour son rôle dans Michael Clayton

Ecriture

Meilleur scénario original : Juno

Meilleur scénario adapté : Les frère Ethan et Joel Coen pour No Country for Old Men

Meilleure musique de film : Dario Maranelli pour Reviens-Moi

Meilleure chanson : "Falling Slowly" dans le film Once chanté par le duo Glen Hansard et Markéta Irglovà

Technique

Meilleur réalisateur : les frères Ethan et Joel Coen pour No Country for Old Men

Meilleurs effets visuels : A la croisée des mondes : la boussole d'or

Meilleur son : La Vengeance dans la peau

Meilleur montage : La Vengeance dans la peau

Divers

Meilleurs costumes : Elizabeth : l'âge d'or

Meilleurs maquillages : Didier Lavergne pour La Môme

Meilleurs décors : Sweeney Todd : le diabolique barbier de Fleet street

Meilleure photographie : There will be blood

Oscar d'Honneur : Robert F. Boyle

Les commentaires sont fermés.