01 avril 2008

Un update, et une trouille...

Une rencontre hier, une autre aujourd'hui, et, si tout va bien, un petit écran demain...

Hier était une journée chargée...

Il y a eu tout d'abord, à Paris, une rencontre autour du film Modern Love. Certains d'entre vous sont friands des coulisses, alors les voici. Projection d'abord dans une salle privée des Champs Elysées. Là bas se sont retrouvés une grande partie des journalistes cinéma de la presse quotidienne régionale hexagonale. Une bande d'amis qui aiment aussi à se retrouver, au fil du temps, rencontrer des stars ensemble ça crée des liens. Vision du film.

Modern Love c'est trois histoires d'amour en un film, il y a des défauts, c'est sûr, mais ça reste une comédie romantique relativement efficace (et je le dis en toute conscience de midinette occasionnelle).

Et puis migration de la colo (c'est un peu notre bande de vacances à nous, avec tous les caractères d'un groupe, vous imaginez bien) vers Ladurée, restaurant sur les Champs aussi, plus célèbre que pour ses macarons mais bon. A deux pas du Fouquet's il est presque aussi classe, et juste un peu moins connu, ce n'est pas plus mal.

Rencontre donc autour d'un repas. Trois tables de journalistes se forment, et les "talents" tournent de plat en plat. Stéphane Debac/Mélanie Bernier, Bérénice Béjo/Stéphane Rousseau et Pierre-François Martin Laval/Clothilde Coureau se baladent dans le resto leurs verres à la main. Un exercice étrange, mais auquel on s'habitue. Et très vite les interviews tournent en conversations et l'on apprend que Pef par exemple nous prépare un nouveau film, après le très beau Essaye-Moi... Ce sera "King Guillaume" et je vous en parlerai plus tard en long et en large, mais ça promet. Tournage en Bretagne à partir du 19 mai.

Chacun est ensuite reparti vers sa province, pendant que les artistes, eux, enchaînaient avec des interviews télé, Allocine etc. (après un petit passage remaquillage tout de même).

Et voilà que dans le train mon téléphone sonne. Pas bien me direz-vous, il fallait le mettre en vibreur. Oui, mais euh, bon, bref. Au bout du film un jeune homme qui prépare "L'édition spéciale" de Canal Plus de vendredi et qui voudrait me poser des questions sur les Ch'tis et l'effet Boon... Je réponds logiquement, après tout, il faut être fier de sa région, non? Et puis arrive la question qui tue: "vous pourriez venir sur le plateau pour en parler"... Euh... "Oui"? Donc voilà, vous savez tout, et comprenez maintenant la raison de la "trouille" annoncée dans le titre. Ce n'est pas que je flippe, mais tout de même, ça impressionne!

Allez, j'attends vos messages de soutien, et je compte sur vous pour vous éloigner de la télé demain!

Les commentaires sont fermés.