28 octobre 2009

Un avion ? Une comédie ? Non, c'est « Cinéman » !

19176251.jpgEh non, oubliez tout ce que la promo a pu vous laisser entendre, « Cinéman », ce n'est pas une comédie. Enfin, pas une comédie réussie en tout cas. Le film de Yann Moix à l'affiche ce mercredi fait défiler les saynètes jusqu'à l'indigestion de celluloïd et de Dubosc...


C'est ce qui s'appelle « faire le buzz »... Cinéman, le nouveau film du réalisateur de Podium, on en parle depuis longtemps. D'abord à cause de la défection de Benoît Poelvoorde pour cause de différend artistique (le Belge trouvait que le scénario n'était pas assez abouti : au vu du résultat, il était plein de bon sens). Et puis parce que c'est un film cher, 16 millions d'euros, avec une star « bankable », Franck Dubosc, et des effets spéciaux à foison.

Enfin, plus tristement, parce que la jeune actrice qui joue l'héroïne du film, Lucy Gordon, a mis fin à ses jours l'été dernier. Et puis il y a les rumeurs, finalement vérifiées. Celles qui parlent de quatre montages différents, changeant même l'histoire principale, d'une sortie « parce qu'il faut bien le sortir »...

19179071.jpg

Un buzz un rien négatif qui n'est pourtant même rien à l'aune de la catastrophe qu'est Cinéman.
La version définitive de l'histoire, c'est donc celle d'un prof de maths « ordinaire » projeté dans les films « cultes » pour sauver une belle héroïne, enlevée par un second rôle frustré. Une histoire qui joue sur le décalage entre un prof maladroit et solitaire et les héros qu'il se retrouve à incarner dans ses multiples vies de celluloïd. Enfin, une histoire, c'est vite dit.

On n'ose pas imaginer les quatre « ratés » au vu du film sorti... Pas d'histoire mais une suite de saynètes censées être autant de « gags » et finalement profondément pénibles. Il n'y a pas là l'ombre d'un hommage au cinéma, le film se contentant de mal citer, voire de massacrer Scorsese, Kubrick, Errol Flynn... Les oeuvres sont reconnaissables, mais mal filmées : ça fait mal aux yeux. Et pour couronner le tout, le film a été (mal) doublé. Oui, vous avez bien lu : comme pour les films étrangers, le son n'est pas celui enregistré. D'où un effet pour le moins désagréable de décalage pendant tout le film. Ça fait mal aux oreilles. Et puis, il y a les personnages. Si PEF est le seul à qui on accorde un passe-droit, tellement le personnage de son méchant est volontairement caricatural, l'overdose vient du rôle titre.

On s'était presque réconcilié avec Dubosc pour Incognito. Mais là, c'est trop nous demander. Absolument pas dirigé, le comique cabotine allégrement, fait du Dubosc à toutes les scènes, donnant toujours plus de champ à la vulgarité et la lourdeur. Indigeste. Profondément. L'acteur prouve une fois de plus qu'il ne sait moduler que son personnage, selon la volonté plus ou moins ferme du réalisateur, il joue aussi faux que son bronzage en plein hiver. Incapable de faire pleurer comme de faire rire, il agace, au mieux, donne envie de sortir de la salle, au pire. Ça fait mal, tout court.

19179084.jpg


Le tout est un vol qualifié du spectateur à qui l'on présente un produit (oui, à ce niveau-là, c'est un produit) de qualité médiocre, en l'emballant de joli ruban fuchsia, pour tromper sa vigilance. Prétentieux et vain, Cinéman restera dans les annales du cinéma comme l'exemple à ne pas suivre, interdit même de cimetière des nanars qui, eux, au moins, ne se prennent pas au sérieux. Allez, oublions vite, c'est la meilleure chose à faire, et jurons que, la fois prochaine, un joli projet sur le papier ne suffira pas à nous avoir.

 

Fadette

15:29 Publié dans Critiques | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dubosc, moix, cinéman

Commentaires

^^ Je ne m'en lasse pas.. Quelle critique ! ! !

Vous savez quoi, je me suis rendue compte que ce film est exactement un spectacle de disneyland enfin le nouveau parc...
Un mec qui "va" dans les films cultes pour sauver une fille qui joue aussi dans tous ces mêmes films cultes.
Un plagiat de disney !!!!!!!!!!!!!! La honte!
Bon cela dit... Je ne suis pas encore certaine de ne pas aller le voir.. La bande annonce me donne envie, et votre critique aussi en fait!

Écrit par : nini | 05 novembre 2009

J'ai vu ce film navrant aujourd'hui et je suis tout à fait d'accord avec cette critique, car au bout de 10 minutes on a envie de quitter la salle. J'ètais seul dans la salle, un signe qui ne trompe pas.
Le film ne démare pas, c'est lourd et dubosc fait du dubosc, la mayonaise ne prend pas, il n'y a pas de lien logique entre les scènes, ça passe du coq à l'âne, il n'y a pas de trame, c'est décevant d'un bout à l'autre... bref si vous voulez aller au ciné évitez ce navet...

Écrit par : bernard | 09 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.