12 mai 2010

Cannes, jour 2, tout est normal...

Photo 9.jpgQuand on se rend compte qu'au bout de trois ans, on a déjà des habitudes...


C'est y pas terrible?

Ce n'est que mon troisième Cannes, et me voilà déjà dans les habitudes. Monter les marches? Normal... Me faire bousculer par des gens très préssés parce que c'est Cannes? Normal. Voir un journaliste allemand demander à Tim Burton s'il compte donner trois voix aux femmes de son jury parce qu'elle ne sont que 2 et les hommes 7... Hum

Allez, là, j'avoue, je m'étrangle...

Vous vous souvenez, je m'étais déjà étonnée de l'étrangeté des conférences de presse cannoises, entre questions people et questions people. Mais là on dépasse les bornes. Je ne suis pourtant pas outrageusement féministe, mais là on est à la fois dans la question à la con et dans la question mysogine. Pour l'instant, je décerne à ce confrère allemand la palme des conférences de presse.

IMG_0714.jpgBon, oui. Je m'égare. Journée normale donc, qui a commencé par la projection de Robin des Bois. J'aime. Nettement moins grandiloquent que ne l'était Gladiator (ouf), avec un Russel Crowe qui n'en fait que des kilos et pas des tonnes (re-ouf) et un Ridley Scott qui a un peu calmé sa caméra. Ajoutons à cela un bon scénario, et hop, un bon film de divertissement!

En plus des stars qui savent jouer le jeu sur le tapis rouge, c'est un début de Cannes en grande pompes garanti... Un photocall parfait, même si Russell n'a pas voulu enlever ses lunettes de soleil (ben on est star ou on ne l'est pas), une conf de presse cordiale, même si là encore on sentait Russell plus pressé de rejoindre ses marmots (venus faire la fête avec papa à 3 et 6 ans au festival de cannes, des années de thérapie à prévoir) que de répondre aux questions.

Un ptit tour dans mon snack chinois préféré (pffff les habitudes)

et hop, conf de presse de Tiiiiiiiiiim (pardon, je ferais de mon mieux pour réfrener mon côté groupie à l'avenir) et du reste du jury. Avec donc la question con de la journée, voire du festival, c'est bien, vous avez suivi...

bon, là je viens de finir d'envoyer mes papiers pour la page Cannes de demain dans Nord éclair donc je file voir le Tournée de Mathieu Amalric... Et même s'il ne faut pas se laisser aller aux a-priori, je pense que le mot glauque lui conviendra bien...

Zou, je file, il ne sera pas dit qu'en étant rose je serais, en plus, en retard (imaginez rentrer après les bleus, quelle horreur!)

Les commentaires sont fermés.