21 mai 2012

Lundi. (comment ça, il manque dimanche?)

Extraits choisis de vie cannoise avec réglements de comptes et dénonciations... ;)


"Mademoiselle, faut pas rester là"

IMG_2863.jpgOui, parce que quand on est invité à une soirée sur la plage du Carlton (yes, chic), on a pas le droit de mettre les pieds dans l'eau, ni sur le sable. Il faut rester sur le ponton, sur la terrasse. Donc je résume. A une soirée sur la plage du Carlton. On a pas le droit d'aller sur la plage du Carlton. Normal. Ceci étant, ça m'aurait évité de perdre une chaussure dans l'eau et de rentrée trempée. Mais que voulez vous, il faut croire que je n'ai pas le niveau de snobisme requis pour Cannes (et pourtant diront certains, je les entend d'ici). Ceci étant, un grand merci aux équipes de Pathé pour cette jolie soirée à la gloire d'Un bonheur n'arrive jamais seul, nouveau film qui réunit Sophie Marceau et Gad Elmaleh et dont on se reparlera!

 

 "Impossible, n'insistez pas"

C'est dingue comme on peut recevoir des mails inattendus quand on est journaliste à Cannes. Entendons-nous bien, les sollicitations d'attachés de presse diverses et variées pour les films, les projections, les interviews... ça se tient. Mais ce n'est pas tout. A cannes, la tentation est permanente, à croire que certains font exprès. "Invitation à la soirée de la Vodka-X". "Mais puisque je vous dis que je dois être opérationnelle demain matin à 8h. N'insistez pas, c'est non... Y'a moyen de ne faire que passer?" ;)IMG_2865.jpg

 

"Vive les collègues". 

Lu sur twitter aujourd'hui: "Alerte enlèvement: la petite Fadette D a disparu des écrans de #cannes2012". Alors à moins qu'il ne parle d'une autre Fadette (sérieux!), je remercie ici publiquement Philippe Dupuy, collègue de Nice Matin pour m'avoir foutu la honte en direct. Et tiens à le rassurer ici. Non non, je suis là. A toutes les projections, même celles ou j'attends, moi, pendant 1h sous la pluie. Pendant que d'autres locaux se pavanent en soirée ou sur le plateau de Canal Plus. Et je promets donc ici une vengeance prochaine avec montage en règle de ses plus belles betises dites à la télé. (fais pas comme si y'en avait pas Philippe!)

 

Il me reste à vous dire que... 

Je suis crevée. Le milieu de festival a été méchant, les films forts se sont succédés, mais ça vous l'avez lu, et les festivaliers commencent à marcher au radar. Sous la pluie, of course, c'est plus rigolo. Et quand on n'a emmené que les petites robes, ben on rentre dans cet état là... IMG_2880.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Et, ah oui. La "présence régionale", à retrouver dans Nord éclair demain!

IMG_2899.jpg

Les commentaires sont fermés.