20 février 2011

Comment j'ai craqué...

wallpaper_shining.jpgTrop, c'est trop, et voià comment une blonde se grille les pauvres neurones qu'il lui reste...

Lire la suite

12 septembre 2010

Claude Chabrol, décès d'un amoureux de la vie et du cinéma

19044089.jpgInterviewer Claude Chabrol, c'était un bonheur. Un plaisir dont on se délectait à l'avance, un peu comme le repas du dimanche où on sait qu'on va retrouver un grand oncle marrant... Et tellement intéressant avec ses airs de ne pas y toucher.

Lire la suite

08 juillet 2008

De l'Opéra au cinéma?

Par Fadette, vendredi 4 avril 2008 à 11:48

Les salles de cinéma se diversifient... Faut-il les suivre?

"Live at the Met", c'est la nouvelle opération lancée par le Kinepolis.

Au programme, des opéras célèbres, projetés en haute définition et en direct (... ce sont donc les matinées à l'origine) du Metropolitan Opera de New York. Ce samedi, à 20h, les heureux afficionados pourront profiter de La Bohème de Puccini sur les écrans du Kine, et le 26 avril ce sera le tour de La Fille du Régiment de Donizetti...

Une opération que certains apprécieront certainement... Même si on peut se poser la question de la "diversification" de ce que les salles de cinéma projettent. Il est vrai que les salles se trouvent aujourd'hui face à de nouveaux enjeux, il leur faut attirer les spectateurs, qui préfèrent (question de budget aussi sûrement) rester chez eux, louer des dvd ou bien télécharger (légalement ou non!). Disons qu'une retransmission d'opéra est déjà plus appréciable que des matchs de coupe du monde retransmis sur grand écran? Mais qu'on ne s'étonne pas ensuite si dans les salles de plus en plus de personnes téléphonent, parlent ou mangent bruyamment... Et franchement, est-ce qu'on veut vraiment que ces "soucis" qui peuvent gâcher un film, s'aggravent?


Commentaires

1. Le samedi 5 avril 2008 à 09:06, par P. Emmanuel

Les grands complexes cinématographiques ne peuvent que diversifier leur offre pour rentabiliser leurs salles. Proposer des retransmissions de matchs de football, de l'opéra, et pourquoi pas des concerts Live, est dans l'ordre des choses. C'est vrai que l'ambiance et le sentiment ne sont pas les mêmes. Il semble fort probable que la 3D et autres révolutions numériques vont orienter ces cinémas vers une offre plus pointue voire jeune. De plus, réduire le délai entre la sortie en salle et le DVD (on parle de 6 mois) ne fait que conforter cette optique.

2. Le samedi 5 avril 2008 à 12:32, par Fadette

Certes, et on ne peut pas décemment demander aux exploitants de mener une entreprise qui tiendrait plus à la philanthropie qu'au commerce... Enfin, on pourrait demander, mais je doute qu'ils soient d'accord. Mais je ne pense pas être la seule que les téléphones, pop-corns et conversations à voix haute agacent au cinéma... Et cette diversification ne va t-elle pas encourager ce genre de comportement de plus en plus? Après tout, un match de foot, ça e regarde, normalement, dans son salon, entre potes, et la raison première de le regarder est de pouvoir faire des commentaires, s'énerver etc... Si l'habitude est prise de faire la même chose au cinéma... Ca me promet quelques crises de nerfs dans les salles!